La fourniture en électricité est un coût bien souvent sous-estimé par les professionnels. Saviez-vous qu’elle pouvait représenter jusqu’à 20% des coûts de production d’une entreprise à forte intensité énergétique[1] ? Mais comment faire baisser sa facture d’électricité si on ne la comprend pas ? Pour vous accompagner, OMNEGY vous explique pas à pas ses différentes composantes et les leviers pour les faire baisser.

Bon à savoir : OMNEGY vient de développer un service de vérification des factures. Nous sommes en mesure de vérifier vos factures et vous obtenir un remboursement des erreurs auprès de votre fournisseur, tout en évitant les éventuelles erreurs dans le futur.

Le coût de la fourniture d’électricité représente un peu plus d’un tiers de votre facture d’électricité

Première composante – celle qui vous est probablement immédiatement venue en tête – : le prix de la fourniture d’électricité. En termes simples, cela correspond au coût de l’électricité que vous consommez.

Le prix de la fourniture se décompose en deux éléments :

  • Optionnellement il peut contenir un abonnement que vous avez souscrit auprès de votre fournisseur d’électricité. Ce prix est fixe, et ne varie pas d’un mois à l’autre. Il n’évolue pas en fonction de votre consommation d’électricité.
  • Le coût de votre consommation réelle d’électricité. Par essence, ce montant est variable. Il dépend bien évidemment de votre consommation réelle d’électricité (la quantité d’énergie que vous avez factuellement consommé), et du prix au kilowattheure (kWh) indiqué dans votre contrat.

Bon à savoir : Si vous pensiez que la fourniture représentait l’essentiel de la facture d’électricité de votre entreprise, détrompez-vous. Comme le rappelle la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), elle représente environ 35 % de la facture d’électricité des professionnels. Cela correspond à un peu plus d’un tiers. Les 65 autres pourcents correspondent à l’acheminement de l’électricité sur les réseaux ainsi que le paiement des taxes et contributions. On vous en dit plus juste en dessous.

Un autre tiers de votre facture est consacré à l’acheminement de l’électricité jusque votre local

C’est le deuxième gros bloc de votre facture et il représente entre 26 et 40 % de la facture d’électricité des professionnels, il s’agit des coûts d’utilisation des réseaux électriques pour transporter l’électricité jusque votre local. Autrement appelé le Tarif d’Utilisation du Réseau Public d’Electricité (TURPE), son montant est fixé par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE). Il est révisé tous les quatre ans. Le TURPE 5 est en vigueur depuis 2017 et ce jusqu’au 1er août 2021, date à laquelle il sera remplacé parle TURPE 6.

Le coût du TURPE est notifié de façon explicite sur votre facture d’électricité. Il est composé d’une part fixe qui est constante d’un mois sur l’autre et d’une part variable selon les quantités d’énergie que vous consommez. Il est calculé et prélevé par votre fournisseur d’électricité puis reversé aux gestionnaires de réseau, qui sont de deux types :

  • Le réseau de transport d’une part : les autoroutes de l’électricité, il est composé des lignes très haute-tension acheminant le gros des flux des centrales de production et frontières vers les villes et centres de consommation. Il est opéré par Réseau de Transport d’Electricité (RTE) sur tout le territoire métropolitain.
  • Le réseau de distribution d’autre part : l’équivalent des rues dans les villes, il relie les lignes haute-tension à chaque consommateur. Enedis sur 95% du territoire (ou une Entreprise Locale de Distribution – ELD) est concessionnaire de ces réseaux, qui appartiennent généralement aux collectivités locales.

Dans les deux cas, ces acteurs assurent le développement, l’exploitation et l’entretien des réseaux publics de transport et de distribution d’électricité afin qu’ils garantissent l’adéquation aux besoins de consommateurs, la qualité de l’électricité (tension, fréquence) et la sécurité des installations.

Notons qu’ils forment logiquement des monopoles “naturels”, et comme le rappelle la CRE dans son article dédié aux TURPE , « la part de la facture d’électricité correspondant à l’acheminement […] est identique quel que soit le fournisseur d’électricité ». En effet quelque soit le vendeur de l’énergie que vous consommez, l’énergie elle transite nécessairement par les mêmes réseaux.

Comprendre les taxes mentionnées sur sa facture d’électricité

Lorsque vous réglez votre facture d’électricité, un autre tiers du montant que vous versez à votre fournisseur d’électricité correspond à différentes taxes et contributions. Votre fournisseur est en fait chargé de collecter et reverser directement les montants associés aux différents service de l’Etat. Quelles sont ces taxes ?

La Contribution Tarifaire d’Acheminement

La Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) est proportionnelle à la part fixe du TURPE. Elle représente environ 2% du montant d’une facture d’électricité.

La CTA « permet de financer les droits spécifiques relatifs à l’assurance vieillesse des personnels relevant du régime des industries électriques et gazières », comme le rappelle le Médiateur National de l’Energie.

La Contribution au Service Public de l’électricité

La Contribution au Service Public de l’Electricité (CSPE), aussi appelée Taxe Intérieure sur la Consommation Finale d’Electricité (TICFE), est directement reversée à l’Etat par les fournisseurs d’électricité. Elle permet de financer des charges que l’on appelle charges de solidarité et qui se traduisent dans des obligations portées sur un opérateur (majoritairement EDF), par exemple :

  • Les surcoûts liés à la péréquation tarifaire, notamment afin d’éviter que les consommateurs français situés su des systèmes insulaires (DOM-TOM) soient seuls à en supporter les surcoûts.
  • Les charges liées aux tarifs d’achats des énergies renouvelables jusque 2015.
  • La lutte contre la précarité énergétique. Plus spécifiquement, elle permet de verser des aides financières au paiement des factures d’électricité comme le chèque énergie ou l’aide versée aux plus démunis par le Fonds de Solidarité Logement.

Le montant de la CSPE versée est directement proportionnel à la consommation d’électricité de votre entreprise. Il est de 0,0225 euros par kilowattheure.

Les Taxes Locales sur la Consommation Finale d’Electricité

Les Taxes Locales sur la Consommation Finale d’Electricité (TLCFE) sont perçues par les fournisseurs d’électricité sur les consommateurs dont la puissance souscrite est inférieure à 250 kVA. Les fournisseurs en reversent ensuite le produit aux collectivités territoriales qui l’affecte pour organiser la distribution publique d’électricité.

Elles sont au nombre de deux :

  • Taxe Départementale sur la Consommation Finale d’Electricité
  • Taxe Communale sur la Consommation Finale d’Electricité

Et en 2021 les tarifs de référence sont :

  • 0,76 €/MWh pour les consommations non professionnelles et les consommations professionnelles sous une puissance souscrite inférieure à 36 kVA.
  • 0,25 €/MWh pour les consommations professionnelles sous une puissance souscrite comprise entre 36 kVA et 250 kVA.

Montants sur lesquels chaque commune et chaque département peut appliquer un coefficient multiplicateur à sa discrétion (respectivement compris entre 0 et 8,5 pour les communes et entre 2 et 4,25 pour les départements).

La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA)

La consommation d’électricité n’est pas exemptée de TVA. Cette taxe bien connue des entreprises et des particuliers s’applique sur :

  • Le montant de l’abonnement (part fixe du TURPE) à votre contrat de fourniture, à hauteur de 5,5 % ;
  • Le montant de votre consommation réelle d’électricité et la part variable du TURPE, à hauteur de 20 % ;
  • La CTA, à hauteur de 5,5 % ;
  • La CSPE, à hauteur de 20 % ;
  • Les TCFE, à hauteur de 20 % également.

Comment faire baisser le montant de la facture d’électricité de votre entreprise ?

Il existe plusieurs leviers pour faire baisser le montant de votre facture d’électricité. On vous détaille toutes ces possibilités ci-dessous.

Vérifier vos factures

On l’a vu, une facture d’électricité contient beaucoup d’éléments différents et des erreurs peuvent donc s’y cacher. On estime que 30% des factures d’électricité contiennent des erreurs et que 52% des litiges portés au Médiateur de l’Energie concernent des problèmes de facturation (page 39 de ce document).

 Vérifier vos factures

Changer de fournisseur d’électricité pour réduire le coût de vos factures

Changer de fournisseur peut vous permettre de considérablement faire baisser le montant de votre facture d’électricité.

Peu d’entreprises en ont conscience, mais les professionnels ne sont pas dans l’obligation de souscrire un contrat de fourniture auprès d’EDF, le fournisseur historique d’électricité. Il existe une multitude de fournisseurs alternatifs apparus suite à la libéralisation du marché de l’énergie.

Les fournisseurs alternatifs proposent bien souvent des contrats financièrement plus avantageux que les fournisseurs historiques.

Quel fournisseur d'éléctricité pour mon entreprise ?

Changer de type de contrat de fourniture

Le type de contrat de fourniture que vous avez choisi impacte également le montant de votre facture. Tarifs Réglementés de Vente (TRV), offre incluant de l’ARENH, offres vertes, contrat à prix fixe, sans engagement, à prix indexé sur le prix du marché, heures pleines, heures creuses, … il existe une multitude de contrats de fourniture d’électricité. La plupart des possibilités sont inconnues par les professionnels néophytes.

 TRV, ARENH, prix de marché, offre cliquable : quel est le contrat le plus  adapté à mon profil de consommation ?

Optimiser votre formule d’acheminement et la puissance souscrite

Le poids du TURPE sur la facture d’énergie d’un professionnel peut être optimisé de 3 manières :

  1. Tout d’abord vérifier que votre fournisseur n’y cache pas de la marge
  2. Ensuite, le montant du TURPE varie en fonction de paramètres comme la formule tarifaire d’acheminement, qui traduit votre manière de consommer l’électricité (tension de raccordement et usage) et la puissance souscrite, qui traduit le maximum d’ “énergie instantanée” que vous vous engagez à ne pas dépasser. En jouant sur ces 2 paramètres les experts d’OMNEGY peuvent faire baisser la part de TURPE sur la facture de votre entreprise.
  3. Enfin, depuis 2015 certains des plus gros consommateurs peuvent bénéficier d’une exonération et économiser des sommes considérables.
 Le montant du TURPE sur ma facture est-il trop élevé ?

Changer les habitudes de consommation au sein de votre entreprise

Changer vos habitudes de consommation peut vous permettre de réduire votre consommation énergétique, et donc la facture d’électricité de votre entreprise. Vous ferez également un geste pour la planète et la lutte contre le réchauffement climatique.

Si vous êtes propriétaire des locaux de votre entreprise, pensez à effectuer des travaux d’isolation et de rénovation énergétique. Vous améliorerez ainsi leur efficacité énergétique et diminuerez donc vos factures.

N’oubliez pas que les primes CEE peuvent vous aider à financer ces travaux de rénovation. OMNEGY peut vous accompagner dans l’obtention d’une prime avantageuse.

 Contactez nos experts

[1] Rapport de la Commission au Parlement Européen, au conseil, au Comité économique et social européen et au comité des régions Prix et coûts de l’énergie en Europe, d’après l’étude Energy prices, costs and subsidies and their impact on industry and households (Les prix et les coûts de l’énergie ainsi que les subventions à l’énergie et leur incidence sur les entreprises et les ménages),Trinomics et altri (2018