Depuis l’ouverture progressive du marché de l’énergie en Europe qui s’est engagée dès 1996 jusqu’à la transposition des directives en droit français entre 2000 et 2006, les acteurs de l’énergie se sont considérablement diversifiés. En France la fin du monopole d’EDF et de GDF a permis une multiplication des offres énergétiques autant pour les entreprises que pour les particuliers. Toutefois cette diversité peut impressionner, et parvenir à un choix pour son approvisionnement en gaz ou en électricité nécessite quelques connaissances et conseils. Cet article, sans chercher à aiguiller les choix se contentera de lister les principaux fournisseurs d’énergie actifs en France en décrivant leurs caractéristiques principales.

Née d’une fusion de treize ELD (Entreprises Locales de Distribution ou sociétés mixtes dans lesquelles l’État et des collectivités locales détiennent la majorité du capital et qui demeurent autonomes tant qu’elles restent publiques), Alterna fut fondée en 2005 à l’initiative de l’ELD Sorégies (ELD de la Vienne) et de Gaz Electricité de Grenoble.

Aujourd’hui Alterna sert quelque 360 000 clients en électricité et 21 000 en gaz avec 350 salariés pour un chiffre d’affaires en 2018 de 173 millions d’euros. De plus sa production d’énergies renouvelables a atteint 750 GWh ces dernières années et y consacre 100% de ses investissements.

Alterna propose des offres d’électricité et de gaz comme Idea Elec/Gaz pour les profils « Tarif Bleu » avec abonnement à prix fixe ou Idea Vert ou encore Alt’Expert pour les profils « Vert » ou « Jaune ».

EDF (Electricité De France) a été fondée en 1946 à la fin d’une guerre et au début d’une reconstruction qui réclamait une production accrue d’électricité et de gaz. Cette entreprise, née d’une loi sur la nationalisation a permis une standardisation de ces énergies ainsi qu’une aide au développement de la production française. Les décennies qui ont suivi ont effectivement vu le développement de la production électrique via la construction de centrales nucléaires, une énergie qui représentait plus de 74,5 % de la production française en 2003. Toutefois cette filière, sous l’impulsion de l’Union Européenne subit une déréglementation dans les années 2000 qui met fin aux monopoles.

Aujourd’hui, EDF fait face à une concurrence grandissante autant classique (comme ENGIE) que récente (via de nouveaux acteurs comme Direct Total Energie ou Enercoop) et perd plus de 100 000 clients par mois. Mais elle demeure toujours majeure, comptait plus de 152 000 employés en 2017 avec un chiffre d’affaires de 71,3 milliards d’euros en 2019 et quelques 38,9 millions de clients.

EDF, toujours détenue par l’État Français, est encore une entreprise productrice majeure en France qui compte sur le nucléaire (77 % de sa production provient des centrales nucléaires), c’est le premier producteur mondial de ce type d’énergie.

Toutefois, sa part d’énergie renouvelable augmente progressivement ces dernières années et représente 24 % de sa production via des barrages hydro-électriques (plus de 640 barrages) et dans une moindre mesure l’éolien (via par exemple le parc éolien de la Montagne-Ardéchoise qui comprend 29 turbines et une puissance installée de plus de 73 MW) et le solaire (via la centrale photovoltaïque de Toul-Rosières en Lorraine avec 1,5 millions de panneaux photovoltaïques et une puissance installée de 115 MW).

Ses tarifs d’électricité parmi lesquels comptaient le Tarifs Jaune, le Tarifs Vert (disparus en 2016) cesseront d’exister à partir du 31 décembre 2020 avec l’arrêt du Tarif Bleu. Ces tarifs dit TRV ou Tarifs Réglementés de Vente servaient à éviter que le monopole d’EDF ne soit trop fort en garantissant un prix fixe.

Toutefois EDF propose aussi des offres de marché pour les professionnels tel que le contrat Flexible, le Garanti (permet un suivi), le Vert Electrique Régional (garanti une énergie renouvelable et locale) pour les anciens Tarif Bleu ; les contrats Matina (adaptés aux horaires décalés), Estivia (en fonction de la saison), Expert (à prix fixe ou indexé) pour les anciens Tarif Jaune et enfin les contrats sur-mesure et Effacement (qui permet des avantages financiers en échange d’une limitation des activités en période de pointe) pour les Tarifs Vert.

D’autres offres de marché, cette fois-ci dédiées au gaz sont elles aussi proposées. Pour les clients consommant moins de 300 MWh par an, ce sont les contrats Garanti Gaz Naturel (prix fixe sur 3 ans) et Garanti Gaz Durable (prix fixe et compensation carbone) et pour les clients de plus de 300 MWh par an, les contrats Gaz Naturel à prix fixe, à prix indexé et sur-mesure.

ekWateur est fondé en novembre 2015 pour fournir du gaz et de l’électricité renouvelables. ekWateur défend des principes de transparence sur l’origine de l’électricité verte proposant à ses clients plusieurs types d’offres, et permettant à ceux qui le souhaitent de faire valoir leurs droits d’ARENH, tout en consommant de l’énergie renouvelable.

ekWateur compte 295 000 compteurs en fourniture début 2021, que ce soit des clients résidentiels et aussi des clients professionnels. Ce qui fait de ce fournisseur le 5e fournisseur français.

En 2019, la société remporte l’appel d’offres lancé par la Direction des achats de l’État afin d’approvisionner en électricité verte la plupart des ministères et plus de cent établissements publics. Ce contrat, d’une durée de quatre ans, fournit actuellement plus de 27 000 compteurs.

En juin 2020, ekwateur remporte l’appel d’offre SFR de 24 000 compteurs et en octobre 2020 un lot de l’appel d’offre de l’UGAP avec 17 300 sites.

Société historique espagnole, ENDESA (nommée à l’origine Empresa Nacional de Electricidad) a été créée en 1944 sous impulsion étatique et parvient de 1945 à 1982 à devenir la principale société espagnole de production électrique en faisant l’acquisition d’autres sociétés espagnoles telles que Gesa ou Unelco.

Elle est entièrement rachetée en 2009 par ENEL un groupe majeur de l’électricité en Italie qui détient aujourd’hui plus de 92% des actions. Le groupe ENDESA emploie aujourd’hui 10 000 salariés et traite avec plus de 61 millions de clients dans le monde. Son chiffre d’affaires est de 19,28 milliards d’euros et est le principal producteur d’énergie de la péninsule ibérique. Via sa filiale ENDESA Energia France, ENDESA est présente en France depuis les années 2000 et fournit du gaz uniquement.

Parmi ses offres de marché en gaz il y a celles dédiées aux artisans, PME et PMI avec un prix fixe de 1 à 5 ans ou la même chose agrémentée d’un lissage de paiement et celles dédiées aux collectivités et aux grands comptes. De plus, ENDESA propose des offres de GNL (Gaz Naturel Liquéfié) et de GNC (Gaz Naturel Comprimé).

Projet qui a vu le jour en 2005 à l’initiative d’acteurs tels que l’ONG Greenpeace, Biocoop, Hespul, la Banque NEF, Enercoop est un fournisseur d’électricité français. Son statut de SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) et ses 48 000 sociétaires lui donnent un mode de fonctionnement particulier. Tous les projets sont soumis au vote des sociétaires (clients d’Enercoop non rémunérés) qui orientent les bénéfices vers le développement des énergies renouvelables et les économies d’énergie.

De plus, Enercoop se fournit directement chez ses producteurs sans passer par des garanties d’origine et accompagne ses clients dans leurs projets d’autoconsommation énergétique (via par exemple l’installation de panneaux photovoltaïques). Aujourd’hui Enercoop fournit de l’électricité à plus de 90 000 clients avec 300 producteurs et 205 salariés pour un chiffre d’affaires de 84 millions d’euros en 2018.

L’entreprise propose des offres pour les professionnels avec le profil « Tarif Bleu » avec une énergie 100% renouvelable en circuit court, et pour les profils « Tarif Jaune » et « Tarif Vert », une offre sur-mesure. À savoir, les offres Enercoop sont un peu plus cher que la moyenne sur le marché.

Filiale du groupe UEM (Usine d’Electricité de Metz), Énergem est un fournisseur d’électricité, de gaz et de services qui opère sur l’ensemble du territoire national. Si Énergem fait figure sur le marché français depuis 2009 à Metz, sa maison mère, UEM, producteur et distributeur d’énergie, est présente depuis plus d’un siècle sur le marché de l’énergie sur 139 communes autour de la ville de Metz.

En effet, le groupe UEM est historiquement la 1ère entreprise locale de distribution indépendante française du secteur de l’électricité et a aujourd’hui des activités diversifiées : commercialisation d’électricité et de gaz, fournisseur de services dans l’efficacité énergétique, producteur et développeur d’énergies renouvelables, exploitation du 3ème plus grand réseau français de chauffage urbain, leader français de solutions informatiques pour le secteur de l’énergie (efluid).

Aujourd’hui, le groupe UEM emploie plus de 750 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 386 millions d’euros. Doté d’un actionnariat et d’une santé financière solides, il réalise plus de 34 millions d’euros d’investissement annuel.

Cette synergie façonne une identité aux valeurs fortes : savoir-faire, expertise, respect de l’environnement…

Au travers de sa filiale énergem, le groupe commercialise sur toute la France des offres d’électricité et de gaz compétitives et sécurisées sur tous les segments de clientèle (résidentiels, entreprises, industriels, collectivités), avec une possibilité d’offres 100% verte.

Parmi les acteurs historiques de l’énergie en France, Engie (ex-GDF Suez) figure encore comme une entreprise majeure dans le marché du gaz. Né en 2008 de la fusion de GDF (Gaz de France) et de Suez, l’actuel Engie compte aujourd’hui comme un géant du gaz (il contrôle plus de 33 000 kilomètres d’infrastructures gazières en France, en Espagne et en Allemagne ce qui fait de son réseau le plus important au niveau européen et français).

Son principal actionnaire qui est encore l’État avec ¼ du capital tend quant à lui à diminuer, surtout à la suite du vote de la loi PACTE qui permet la cession de toutes les parts du capital à des acteurs privés. Cette entreprise qui employait en 2018 plus de 158 505 salariés, représentait au niveau mondial un chiffre d’affaires de 60,1 milliards d’euros en 2019. Depuis son siège social à la Défense, son implantation dans plus de 70 pays non seulement en termes de distribution que de production (Au Brésil ENGIE exploite 21 centrales dont 13 électriques) témoigne d’un fort dynamisme.

En 2017, sa production totale était de 104,3 GW d’électricité dans le monde dont 56% provenait de centrales à cycle combiné gaz, 7% du charbon, 6% du nucléaire et 31% d’énergies renouvelables. En France, ENGIE est présente à travers la CNR (Compagnie Nationale du Rhône) pour les barrages hydro-électriques et en Belgique elle exploite 7 centrales nucléaires.

Depuis le 20 novembre 2019 toutes les offres TRV en gaz ont été mises en extinction, ENGIE ne propose donc plus que des offres de marché. Parmi celles-ci, l’offre à prix fixe (1,2 ou 3 ans) et celle Nature (« compensée carbone »). ENGIE propose en parallèle des offres d’électricité dont ActiVert (à prix fixe et issue à 100% du renouvelable) et MyPower (pour auto-produire via des panneaux photovoltaïques). Enfin une offre combinée électricité/gaz existe.

Société italienne à l’origine publique, ENI (Ente Nazionale Idrocarburi ou Société Nationale d’Hydrocarbures) est née en 1953 au motif du développement industriel du pays en pleine période de boom économique italien. Elle participe alors aux découvertes de gisements de gaz offshore en méditerranée et inaugure plusieurs sites industriels en Italie tel que la raffinerie Sannazzaro de’ Burgondi à Pavie ou le site pétrochimique de Gela en Sicile.

En 1992 ENI est privatisée, transformée en société anonyme et entre dès 1995 à la Bourse de Milan. Jusqu’alors uniquement présente sur le marché du gaz, en 2001 ENI s’introduit dans le secteur de l’énergie électrique et pour faire face à la fin de son monopole en Italie s’intègre dans les marchés européens et en France dès 2003. ENI compte aujourd’hui plus de 32 000 salariés et s’est implanté dans 66 pays. Son chiffre d’affaires correspondait à 67 milliards en 2017 et traitait avec plus de 9 millions de clients en Europe en 2019.

ENI propose des offres de marché de gaz et d’électricité tel que les contrats Pro Fixeo (prix fixe un an), Pro Fixeo Planète (énergie verte, prix fixe sur 4 ans et pack dépannage) et Pro Fixeo Protection (prix fixe sur 4 ans et pack dépannage) pour les ex-Tarifs Bleu et des contrats à prix fixe, indexé ou combiné fixe/indexé pour les PME, grands comptes et collectivités.

En 2009, la société Cegedel ou Compagnie Grand-ducale d’électricité du Luxembourg (qui fournissait 70% de l’électricité du pays en 1928), la société Soteg principal fournisseur de gaz au Luxembourg et Saar Ferngas une société de distribution, fusionnent pour donner naissance à Enovos International S.A. qui est aujourd’hui le principal fournisseur d’énergie du Luxembourg ainsi qu’un acteur indépendant notable en France, en Allemagne et en Belgique.

Cette holding dont l’actionnaire principal est l’État luxembourgeois vend aujourd’hui plus de 25,7 TWh de gaz naturel et 13,1 TWh d’électricité pour un chiffre d’affaires de 2,02 milliards d’euros en 2018 et 96 employés en 2009. En 2018 Enovos investi quelques 40 millions d’euros dans les énergies renouvelables et de fait produit déjà 323,3 GWh d’énergie éolienne (avec l’exemple du parc éolien de Mosberg acquis en 2008 par l’ancienne Cegedel et qui totalise une puissance installée de 6 MW) et 105,2 GWh d’énergie photovoltaïque.

Depuis 2006 pour le gaz et 2010 pour l’électricité Enovos est actif dans toute la France pour les professionnels et propose ainsi des offres de marché diverses. Pour le gaz naturel Enovos divise ses offres en trois catégories : la première pour les Grands Comptes (consommation supérieure à 5 GWh par an), la deuxième pour les PME/PMI (moins de 5 GWh par an) et enfin pour les établissements publics. Ces offres peuvent être sur-mesure, à prix fixe, à prix indexé avec ou sans énergie verte.

Pour l’électricité, les offres sont divisées de la même façon, toutes sans engagement, à prix fixe ou indexé et avec un accompagnement/conseil. Enfin Enovos donne à ses clients la possibilité de choisir une offre électricité verte en fonction de sa technologie (éolien, hydro-électrique…) et de son origine (France, Allemagne…).

D’abord dénommé Uniper France Power, Gazel Energie a été crée en 1994 et a pris ce nom en 2019 lors de son rachat par EPH. Cette ancienne filiale allemande de Uniper, ex-EON, propose des offres de gaz et d’électricité aux professionnels. En 2017 elle employait 529 salariés pour un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros en 2018.

Cette société exploite des centrales thermiques en Moselle et dans les Bouches-du-Rhône ainsi que six parcs éoliens et deux centrales solaires.

Elle propose de nombreuses offres d’électricité et de gaz aux professionnels parmi lesquels quatre offres d’électricité aux profils « Tarif Jaune » et « Tarif Vert » comme Simplicity Elec (prix fixe de l’électron), Continuity Elec (prix fixe selon horaire), Courant Vert (renouvelable et française), Green Elec (renouvelable et européenne) puis Serenity Elec (prix fixe sur mesure) et Liberty Elec (prix fixe mais selon les opportunités) uniquement pour les grandes entreprises et industriels. Pour le gaz, les offres sont semblables à quelques exceptions mais toutes réservées aux entreprises présentant une consommation annuelle supérieure à 150 MWh.

La société-mère Gazprom issue du ministère russe de l’industrie gazière créée en 1965, est devenue une société par actions après l’éclatement de l’URSS en 1992. En 2005 l’État Russe devient actionnaire majoritaire avec 51% des parts. En 2011, Gazprom a produit 513,2 milliards de m3 de gaz naturel, ce qui constitue près de 15,7% de la production mondiale de gaz et exploite plus de 168 900 km de gazoducs et une flotte de 10 méthaniers.

Filiale de Gazprom, Gazprom Energy est entré dans le marché français en 2010 et distribue du gaz en France, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni majoritairement. Gazprom représente 17% de l’approvisionnement total en gaz de la France pour un chiffre d’affaires de 126 milliards de dollars.

Gazprom Energy propose des offres de gaz à destination des entreprises (prix fixe, contrat de 1 à 5 ans) et pour les industriels et le tertiaire (indexé sur les indices PEG ou les indices pétroliers).

Hydroption fournit à près de 15 000 sites professionnels une électricité avec une option de certification renouvelable au meilleur prix et accompagne pas-à-pas de nombreuses entreprises et collectivités françaises dans le défi de la transition énergétique.

En 2020, le groupe Hydroption a enregistré une gestion d’un portefeuille avec un volume de plus de 13 TWh permettant de générer 7 M€ d’économies d’énergie au profit de ses clients avec une approche simple, personnalisée et résolument durable.

Acteur indépendant, Hydroption s’engage comme partenaire auprès de ses clients de tous horizons : collectivités et établissements publics, groupes et entreprises, mono-sites et multi-sites… pour leur offrir les garanties d’une stratégie énergétique solide, évolutive et rentable.

Au-delà de son expérience de fournisseur alternatif d’électricité B2B, le savoir-faire d’Hydroption s’étend à une gamme de solutions et d’outils au service de l’efficacité énergétique.

Face à la crise de la hausse des prix de gros de l’énergie, Hydroption a du se mettre en redressement judiciaire le 21/10/2021.

Acteur espagnol né de la fusion de la société Iberduero et Hidrola en 1992 dans le contexte de libéralisation de l’énergie, Iberdrola est producteur, fournisseur d’électricité et de gaz. À partir des années 2000 Iberdrola se développe en Amérique Latine et diversifie son mix énergétique en orientant sa production vers les énergies renouvelables et le gaz naturel. Avec 30 591 employés et un chiffre d’affaires de 29,9 milliards d’euros Iberdrola a servi plus de 39 millions de clients dans 40 pays.

À travers le monde elle est le premier producteur d’énergie éolienne avec un parc éolien d’une puissance totale de 142,5 TWh en 2016. Sa puissance éolienne installée se divise entre l’Espagne avec 195 parcs éoliens et les États-Unis avec 55 parcs. Son dynamisme et perceptible dans le lauréat qu’elle a obtenu pour le projet de parc éolien en mer de Saint-Brieuc (le 1er de France) en 2012, un projet de 62 éoliennes de 8 MW sur 75 km².

Ses offres sont DIGIELEC pour l’électricité (prix fixe et énergie renouvelable) et DIGIGAZ pour le gaz (sans engagement et prix fixe).

ilek est un fournisseur d’énergie verte né à Toulouse en 2016 qui s’engage à rendre accessible une électricité et un gaz 100% renouvelable.

ilek sélectionne des producteurs d’énergie 100% renouvelables en électricité et en gaz sur l’ensemble du territoire français. Les producteurs proposent de l’énergie issue de l’hydroélectrique, de l’éolien, et du biométhane.

Cette énergie injectée dans le réseau public est vendue en direct auprès de clients pour leurs logements. Chaque kWh ainsi consommé est acheté directement auprès du producteur de son choix.

ilek rassemble ainsi une communauté de producteurs indépendants et leur permet de vendre leur électricité et leur gaz à des consommateurs partout en France.

Créée originellement en 1843 sous le nom de « Sociedad para el alumbro pro Gas » (SCAG), l’actuel Naturgy a tout d’abord eu pour rôle d’éclairer Barcelone. Dès les années 1990 cette antique société fusionne avec plusieurs acteurs de l’électricité et du gaz espagnol comme « Gaz Madrid » puis en 2009 avec Union Fenosa pour engendrer l’un des groupes majeurs de l’énergie en Espagne, Gaz Natural Fenosa (GNF). Nommé depuis 2018 Naturgy, le groupe espagnol sert aujourd’hui plus de 22 millions de clients et distribue dans une trentaine de pays. Elle distribue du gaz naturel en France depuis 2005, en 2015 elle était le 3ème fournisseur alternatif de l’Hexagone avec 22 TWh de gaz vendu.

Sa production se diversifie entre des usines à cycle combiné, des centrales nucléaires et thermiques et des infrastructures hydro-électriques et éoliennes. En Espagne son parc de production s’élève à 13 GW.

Naturgy propose des offres de gaz à prix fixe pour les professionnels ainsi que des offres à prix indexé (en day ahead, month ahead ou bandeau+dentelle). De plus, Naturgy propose des offres de GNL et de GNC à l’attention des entreprises, des navires et des camions, le tout acheminé par transport maritime ou terrestre.

Acteur « historique » en France surtout pour ses produits pétroliers, Picoty a été créé en 1922. À l’origine orienté vers les matériaux de construction, l’entreprise Picoty a évolué de père en fils pour aboutir à une société importatrice et distributrice de produits pétroliers et de gaz. À l’origine consacré à l’essor technologique de la Creuse, l’entreprise familiale Picoty, aujourd’hui liée à Avia, distribue en France du gaz naturel depuis 2014 aux professionnels. Depuis 2015 elle est agréée à distribuer du GNL (Gaz Naturel Liquéfié). Avec son millier de salariés, ses 28 filiales et ses 1,7 milliards d’euros en 2015, Picoty propose plusieurs offres de gaz aux professionnels.

Parmi celles-ci le Pigaz Pro Fixe et le Pigaz pro Indexé pour les PME et les artisans autant que pour les industriels et les agriculteurs.

Née en 1897 en Suisse sous le nom d’EBM, l’actuel Primeo Energie a d’abord eu pour objectif de développer l’éclairage électrique sur le territoire suisse. Aujourd’hui elle alimente quelques 78 villes et villages en Suisse et en Alsace, 230 000 clients en Europe avec 455 employés pour un chiffre d’affaires de 990 millions d’euros. À la fois fournisseur et distributeur, Primeo Energie approvisionne, livre et négocie le gaz et l’électricité pour ses clients et produit de l’électricité renouvelable ainsi que de la chaleur pour les entreprises et les collectivités.

Primeo Energie propose aux professionnels des offres d’électricité à prix fixe, une dite « Access Market » réservé aux clients de moins de 10 GWh ainsi qu’une offre de gaz sur-mesure et une option « verte » applicable au gaz et à l’électricité. De plus, la société propose une assistance et une gestion pour l’aspect commercial, administratif et au niveau des factures.

La Société d’Approvisionnement et de Vente d’Energies ou S.A.V.E est une structure dédiée initialement à l’optimisation des approvisionnements énergétiques des sociétés Idex (spécialisée dans l’exploitation de chauffage) et Taranis Energy (producteur indépendant d’´électricité) mais qui fournit du gaz naturel en France depuis 2011.

Filiale détenue à parts égales par ces deux sociétés, SAVE livre plus de 5 TWh de gaz en France sur quelques 6000 sites pour un chiffre d’affaires de 185 millions d’euros en 2019. Ces deux entreprises-mères Idex et Taranis Energy exploitent des centrales de production d’eau chaude et de vapeur et distribuent en milieu urbain les énergies renouvelables locales comme la géothermie et la biomasse tout en participant à la réduction de l’empreinte carbone des bâtiments.

SAVE propose des offres de marché de gaz naturel classées en 3 types : celle à prix indexé sur les TRV (qui devrait bien disparaître), celle à prix fixe (sur toute la durée du contrat) et enfin celle à prix indexé sur les indices du marché gazier. Mais la société propose aussi des offres sur-mesure ainsi que des offres « énergie verte » soit issue directement de la production de partenaires agricoles soit via des compensations d’émission carbone.

Sélia

Issue d’une histoire de 163 ans la société Solvay Energy qui doit son nom au chimiste Ernest Solvay chimiste et industriel qui a découvert la manière d’industrialiser le carbonate de sodium. Cette entreprise familiale dont l’histoire connait de nombreuses péripéties durant la fin du XIXème siècle et la première moitié du XXème, décide dans les années 1950 de se diversifier dans ses activités et de s’intégrer aux marchés du monde. Cette société belge qui en un siècle et demi est devenue un acteur industriel principal dans le monde dans le domaine de la chimie acquiert l’entreprise Rhodia, autre leader de la chimie en France, en 2011 et devient le plus grand chimiste de France.

Entre temps, dans les années 2000 Solvay crée la filiale Solvay Energy Services un fournisseur qui distribuait plus de 25 TWh de gaz et 5 TWh d’électricité en 2017 dans 10 pays pour un chiffre d’affaires de 840 millions d’euros en 2018 avec 63 employés. Solvay Energy Services s’est spécialisée dans la distribution, l’efficacité énergétique, le trading ainsi que les énergies renouvelables et propose 3 types de contrats de gaz et d’électricité aux professionnels.

Parmi ces offres il y a celle à prix fixe, celle à prix variable (indexée sur le prix du marché) et enfin celle mixte (construite avec les spécialistes de Solvay Energy). Il est possible aussi de se fournir soit en bio-méthane soit en énergie hydro-électrique ou de compenser ses émissions de CO2 via des crédits carbone. À toutes ces offres s’ajoute un interlocuteur dédié, une prise en charge des obligations réglementaires et des informations partagées par les experts.

Filiale récente de l’entreprise française Total, Direct Total Energie a été créée en 2019, fusion de Total Spring et de Direct Energie. À la fois producteur et fournisseur Direct Total Energie est aujourd’hui le 3ème acteur de l’électricité et du gaz en France en fournissant 22,6 TWh en 2017 à 4 millions de clients. Ses 365 employés fournissent du gaz et de l’électricité à environ 100 000 communes en France pour un chiffre d’affaires de 47 milliards d’euros.

Des velléités de production ont poussé Direct Total Energie à se doter de deux centrales à cycle combiné au gaz naturel, l’une dans l’Allier et l’autre en Belgique et à faire l’acquisition de Quadran pour exploiter un parc éolien terrestre et des installations solaires et hydrauliques. Enfin, un projet d’exploitation d’un site de production de bio-méthane a été initié en 2014.

La société propose plusieurs offres d’électricité pour les professionnels : une offre Classique (moins cher), une Online (100% digitale), une Verte, une Horizon (prix fixe pendant la durée du contrat) pour les profils « Tarif Bleu » et une Horizon Dissocié (prix fixe pendant deux ans) pour les « Tarif Jaune ». Ainsi que des offres de gaz, du même contenu que celles d’électricité et des offres combinées pour allier les deux.

Créée en 2013 par des acteurs issus de grands groupes industriels français, la société Valoris Energie diversifie ses activités à partir de 2016 via des prestations de gestionnaire de portefeuille énergie puis devient fournisseur d’électricité en 2019. Dédiées au secteur tertiaire, industriel et agricole, les offres de Valoris Energie sont sur-mesure et s’adressent aux gros consommateurs. Ses offres sont à prix fixe, indexé, portfolio et accès SPOT.

Pour accompagner ces offres, Valoris propose un espace de gestion en ligne, une facturation détaillée, une newsletter ainsi qu’une aide pour faire des économies sur les tarifs d’acheminement, le TURPE ou sur le CSPE. La société propose toujours des prestations de gestion de portefeuille énergie et des effacements de consommation pour bénéficier de rétributions financières (Valoris Energie est certifié Opérateur d’effacement par le Réseau de Transport d’Électricité (RTE) depuis 2013).

Le groupe Vattenfall est un des principaux acteurs de l’énergie en Europe. Créé en 1909, il est détenu à 100% par l’Etat suédois et est présent dans sept pays : l’Allemagne, le Danemark, la Finlande, la France, les Pays-Bas, le Royaume Uni et la Suède. Il compte près de 20 000 collaborateurs en Europe.

En 2019, Vattenfall a produit environ 130TWh alimentant en énergie plus de 15 millions de clients, provenant de sa base de production majoritairement décarbonée composée notamment d’énergie nucléaire, hydroélectrique et éolienne, les EnR représentant 35% de son mix. Vattenfall concentre l’ensemble de ses nouveaux investissements dans les énergies renouvelables, soit plus de 1 milliard d’euros par an. Le groupe est en effet un des principaux acteurs des énergies renouvelables en Europe et l’un des chefs de file de l’éolien en mer avec 12 parcs en exploitation (soit environ 2GW) dans cinq pays et plus de 5GW en développement.

Vattenfall est présent en France depuis 20 ans dans la fourniture d’énergie auprès des entreprises et depuis 2018 auprès des clients particuliers. Pour les particuliers, Vattenfall propose des offres neutre en carbone ou 100% verte, de 5 à 10% moins chères que les tarifs réglementés de vente et un service client accessible par téléphone. Pour les professionnels, Vattenfall propose des contrats adaptés aux entreprises, selon leur taille et leurs besoins, en électricité et en gaz.

 Obtenez les meilleurs prix de l'électricité et du gaz pour votre entreprise  en quelques clics